top of page
Rechercher

A PROPOS DE l'AME SAUVAGE DE L'EUROPE :

Où sont nos peuples "natifs"?


On oublie souvent un fait assez simple : nos grands parents ou nos arrières grands parents, souvent, ne parlaient pas la même langue que nous. En tous cas en dehors des grandes villes et des familles dites bourgeoises/riches.

En somme, la francisation - cette idée de Nation, est somme toute récente. (voir toutes les constructions du Roman Nationale avec en file de poupe : Jules Michelet)

Quand la langue change, c'est un mur entre nos valeurs, nos croyances et nos spiritualités. Parce que la langue modifie nos modes de pensées, profondément.


Aussi, je me demande : a-t-on idée des spiritualités qui cohabitaient avec le christianisme il y a seulement il y a 100 ans? (on sait que la France était déjà très déchristianisée à cette époque).

Est-ce qu'ils observaient les signes et les synchronicités comme nous le faisons, par exemple en observant les pattes du soleil le soir qui annoncent la pluie le lendemain?


Les peuples premiers du monde entier ont souvent fait le chemin de sauvegarder ou aller chercher leurs pensées spirituelles et cosmogoniques. En France, il y a dans toutes les régions des gardiens des traditions : sont-ils nos natifs, nos peuples premiers?




L'abbé Gregoire en 1790, considèrent les langues régionales comme un obstcles aux "Lumières":


« on peut assurer sans exagération qu'au moins six millions de Français, surtout dans les campagnes, ignorent la langue nationale ; qu'un nombre égal est à peu près incapable de soutenir une conversation suivie ; qu'en dernier résultat, le nombre de ceux qui la parlent n'excède pas trois millions, et probablement le nombre de ceux qui l'écrivent correctement encore moindre.


Ainsi, avec trente patois différents, nous sommes encore, pour le langage, à la tour de Babel, tandis que, pour la liberté, nous formons l'avant-garde des nations »


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page