top of page
Rechercher

A PROPOS DE L'AME SAUVAGE DE l'EUROPE : l'Europe chrétienne est-elle un mensonge?



Ca revient à poser la grande question : qu'est-ce que le christianisme?



-> Définition du petit Robert :


Religion fondée sur l'enseignement, la personne et la vie de Jésus-Christ.



Ok : est-ce qu'à un moment, dans toute l'Histoire de l'Europe, le christianisme a réellement été vécu, enseigné, est-ce que les paroles de Jésus ont vraiment été mises en pratique?



Deci, delà, sans doute. Les quelques personnes que j'ai croisé qui incarnaient réellement en action la pensée de Jésus Christ (enfin ce qui nous a été transmis de sa pensée), étaient des frères ou des soeurs, bien souvent jésuites.


Mais globalement, l'histoire du christianisme ressemble plus à une version augmentée du trône de fer, avec lutte de pouvoir, guerres, complots, meurtres, mensonges, trahisons, et édiction de règles de contrôle là, jusqu'à codifier la sexualité, l'intimité, qui l'on doit fréquenter... là ou Jésus avait un discours absolument révolutionnaire et libertaire pour son époque...


Bref, est-ce qu'on peut dire que les valeurs, la paroles, les mots de Jésus Christ ont vraiment été suivies et mises en application à vaste échelle?



C'est une question un peu rhétorique : peut-on dire qu'on est végétarien si on mange de la viande quand on est invité chez mémé le week-end? (pour revenir à des choses très prosaïques)



C'est comme la France qui a inventé « Liberté, Egalité, Fraternité », mais qui n'a jamais réussi à mettre réellement en application ces 3 mots au quotidien pour chaque Français.



Ca reste une question rhétorique sujette à débat, mais je poursuis mon raisonnement.



L'idée de ce texte n'est pas de trancher et dire oui ou non, mais de mettre de la nuance dans l'idée d'une Europe "chrétienne".



On pourrait dire, que ce qui a marqué cette Europe là, c'est une version modifiée, remodifiée, remachée, remodifié, remanipulée..., de la parole du Christ. C'est la version qui a gagné sur les autres, les autres très nombreuses voies/voix qui portaient, elle aussi, la parole du Christ mais pas de la même manière. On connaît le cathares, mais il y en a eu bien d'autres voies/voix.



Présenter l'Europe chrétienne, demande donc de s'entendre sur la définition. -> Qu'est-ce qu'on entend par christianisme?


Il faudrait définir de manière plus précise, pour poser un mot sur cette interprétation des mots du Christ, qui a été imposée aux peuples Européens.



Tout ça pour aborder ce point : l'Europe était-elle si chrétienne?


- Si on a eu besoin d'une chasse aux sorcières, massives et organisée, de l'Inquisition, les gens croyaient-ils uniquement au "christianisme"? Qu'y avait-il réellement derrière les accusations d'accointance avec le diable : uniquement une invention ou autre chose qui s'est perdu dans les limbes de cette éradication culturelle massive?


- Si on a eu besoin de construire des cathédrales, avec plein de symboles non chrétiens, étaient-ce pour accueillir, convertir, attirer?; Qu'a-t-on cherché à dire en construisant des bâtiments qui nous impressionnent des siècles plus tard : le message était-il destiné uniquement à des "chrétiens"?


- Pourquoi y-t-il autant de symboles, images, sculptures non-chrétiennes ou n'ayant rien à voir avec les paroles du Christ dans les Eglise de France, de Navarre et d'ailleurs. Pour quoi tant de dragons, partout à travers la chrétienté? De signes zodiacaux ? De cryptes datant d'avant le christianisme sous les Eglises ? Quel rapport avec ce qu'à raconté Jésus Christ?



Je ne vais pas aller plus loin, je voulais juste soulever ces petites questions, histoire d'ouvrir le champ de la spiritualité européenne et de nos racines de guérisseurs, médiums, magnétiseurs, rebouteux...



Suite au prochain post !



Photo : prise à Palma de Majorque!



56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page